Race et histoire

Histoire de la race des chiens du Tibet

Son origine :

Avec son poil ébouriffé, ses yeux malicieux et son joli panache, le terrier du Tibet allie le charme à la vitalité. Petit, mignon et très joueur, c’est le compagnon idéal. Au début du siècle on s’intéressait beaucoup aux petits chiens, jalousement gardés dans les monastères tibétains. On les regroupait sous le nom de « chiens chrysanthèmes ».
Un chien aux milles vertus
Leur fourrure curieusement répartie sur leur tête leur donnait un air de famille. Parmi eux se trouvait le terrier tibétain, appelé plus tard lhassa apso ou shih tzu. Il fait partie d’une race de chien très ancienne, à qui l’on attribuait mille vertus. Chien mascotte des moines tibétains, il avait dit-on, le don de rapporter des objets perdus dans les lieux inaccessibles. En plus, grâce à sa voix sonore, il montait fort bien la garde et son poil tondu en hiver et mêlé à celui des yacks, entrait dans la composition de tissus très doux et imperméables. Le terrier du Tibet fit sa première apparition européenne en Angleterre, grâce à une princesse tibétaine qui en offrit un couple à un médecin anglais alors en voyage. La race fut seulement reconnue en 1930. Aujourd’hui, le terrier du Tibet appartient au neuvième groupe qui regroupe tous les chiens de compagnie.

Une toison hirsute :

Voilà un terrier qui ressemble davantage à un épagneul, à un barbet, à un pékinois ou même à un bobtail qu’à un terrier ! Petit certes, mais pas minuscule, le terrier tibétain mesure tout de même 35 à 41 cm au garrot pour un poids de 8 à 13 kg.
Sa tête, abondamment coiffée d’un poil hirsute, recouvre un crâne ni plat ni en dôme.
Le stop est très nettement marqué et la truffe noire. Le standard admet une bouche légèrement grignarde (prognathisme inférieur). Avec un peu d’astuce et de persévérance, on finit par apercevoir deux grands yeux foncés, légèrement écartés mais non saillants, sous des paupières sombres. Les oreilles enfin, sont en V et très frangées ; elles ne sont pas bien appliquées contre la tête, ce qui fait paraître cette dernière encore plus ronde. Compact et vigoureux, le corps de ce chien est agrémenté d’une queue de taille moyenne, attachée hait et bien frangée, qu’il porte gaiement en boucle sur le dos.
Elle présente souvent une nodosité à son extrémité. Quant au pattes, elles sont tout à fait droites et reposent solidement sur de grands pieds ronds et abondamment poilus, eux aussi.

Côté fourrure :

Le tibétain est paré pour les froids les plus secs. Opulent et long, le poil est d’une texture fine mais ni soyeux ni vraiment laineux. Ajoutons de discrètes ondulation et voilà un belle et confortable couverture. Le terrier du Tibet possède un sous poil douillet. A l’exception de la couleur  » chocolat », toutes les teintes sont admises au standard : blanc, doré, crème, gris, suie, noir, parti colore et tricolore. Comme il n’est pas  » trop  » petit, le terrier du Tibet ne possède pas les mêmes défauts de caractère que ceux que l’on nomme parfois les  » chiens de manchon « , tellement habitués au bras de leur maître qu’ils en deviennent insupportables.

Une bonne compagnie :

Le terrier du Tibet, s’il ne dédaigne pas les câlins, est plus souvent sur ses pattes. Il partage volontier son affection, et apprécie les enfants. Vigilant, il vous préviendra du moindre bruit suspect. Côté santé, il est par nature robuste. Et l’entretien de sa robe constitue l’essentiel des soins dont il a besoin : du peigne métallique chaque jour et de l’étrille (dans les deux sens du poil) une fois par semaine.

C’est un vrai chien de berger, et en tant que tel il est très dynamique, souple, il a beaucoup d’adresse, une taille réduite qui le prédispose à l’agility, il a le pied très sûr en montagne, une intelligence vive qui lui permet de réagir très vite face à un danger et de se comporter en gentleman en ville. Il est très démonstratif avec son maître et câlin à souhait. Se contente de très peu d’exercice.
Durée moyenne de vie: 14 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *